40000 AVIONS A CONSTRUIRE DANS LES PROCHAINS ANNES, BONJOUR LA POLLUTION

Section 4

Centre de recherches d'informations et de documentations sur la vie dans le monde

 

40000 AVIONS A CONSTRUIRE DANS LES PROCHAINES ANNEES, BONJOUR LA POLLUTION !

 

Le marché du transport aérien connait une formidable croissance, il augmente chaque année et aura doublé dans les années à venir. Les carnets de commandes des avionneurs Airbus et Boeing sont plus que remplis, au moins 40000 nouveaux avions sont à construire dans les prochaines années.

 

La croissance du trafic aérien est portée par la demande des passagers qui souhaitent voyager où ils veulent : Australie, Amérique Latine, Canada, Chine, Inde ect…, quand ils veulent. Le doublement de la flotte aérienne mondiale dans les années à venir exige en plus de former plus de 600000 pilotes dans un avenir proche. Certains redoutent déjà les dérives. La création d’écoles un peu partout dans le monde et qui ne seraient pas à la hauteur.

 

Au niveau européen, l’instruction des pilotes est strictement encadrée par l’agence européenne de sécurité aérienne. Mais, depuis quelques années, la règlementation évolue. En Amérique et un peu partout dans le monde, l’apprentissage se fait de plus en plus sur des simulateurs de vol. Un nouveau concept inquiète aussi l’agence européenne de sécurité. Les copilotes recevraient juste une formation apte à gérer les phases de croisières, mais ne seraient plus formés à faire décoller ou atterrir l’avion. Un intérêt clairement financier pour les compagnies aériennes à tarif réduit qui travaillent avec des pilotes et du personnel aux rabais et donc, nettement moins bien payés.

 

Chez Boeing et Airbus, les usines ne cessent de grandit et les 2 entreprises recrutent. Le salaire minimum est chez Airbus de 1700 € à l’engagement et puis, il y a cette fierté de construire des avions. C’est un produit qui a toujours fait rêver surtout les 20-30 ans.

 

Mais, hélas, il y a le revers de la médaille. Le trafic aérien est le plus grand pollueur du monde et pourtant, nos dirigeants (ministres et hommes politiques de tout bord) poussent pour qu’il soit doublé dans un avenir proche et tout le monde y compris les Ecolos trouvent cela formidable.

 

Le kérosène n’est rien d’autre qu’un diesel un peu plus raffiné que le routier. Mais, il est tout aussi polluant. Plusieurs grands défenseurs de l’environnement parcourent la planète pour prêcher la bonne parole écologique. La plupart utilisent pour leur usage personnel des jets privés, très gros consommateurs de kérosène et très polluants. Bizarrement, ces donneurs de leçon qui nous assaisonnent tous de leurs discours des dangers du réchauffement climatique ne sont guère des exemples à suivre en matière d’environnement.

 

Léon ROUFOSSE

 

www.objectifsecurite.be Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved