De nouveaux équipements pour le service d’enlèvement et de destruction des engins explosifs SEDEE

Section 4

Centre de recherches d'informations et de documentations sur la vie dans le monde

 

De nouveaux équipements pour le service d’enlèvement et de destruction des engins explosifs (SEDEE)

Le SEDEE reçoit chaque année plus de 3000 appels et neutralise encore près de 200 tonnes d’engins explosifs en tous genres, principalement des obus, des bombes larguées par l’aviation lors des 2 guerres mondiales, sans oublier les munitions chimiques de la 1ère guerre mondiale neutralisée sur le site de POELKAPPELLE. Plusieurs chantiers de déminage ont été entrepris ces dernières années, tel l’assainissement du Fort de Loncin fin 2007.

Le savoir-faire de nos démineurs dépasse largement nos frontières et leurs interventions au Liban, en Afghanistan et en Irak a sauvé la vie à grand nombre de personnes.

Dans le contexte des actions terroristes à l’aide d’engins explosifs improvisés (EEI) ou d’engins explosifs militaires (EEM), ce sont nos courageux démineurs qui interviennent sur le terrain pour neutraliser souvent au péril de leurs vies tous engins ou colis suspects.

Le mardi 25 mars en présence du Ministre de a Défense nationale, le SEDEE a présenté ses nouvelles acquisitions : huit nouveaux véhicules tout terrain Toyota Hilux pour le transport de munitions et dix robots radio commandés utilisés pour la neutralisation des engins explosifs improvisé (EEI) appelé aussi Improvised explosive device disposal (IEDD). Parmi ceux-ci, six robots démineurs tEODOR et quatre mini robots permettent de pénétrer des environnements restreints tels qu’avions, bus, trams, trains, égouds etc….

Léon ROUFOSSE

 

www.objectifsecurite.be Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved