EUROPE L’ALYAH EST-ELLE EN MARCHE

Objectif Sécurité

 

EUROPE : L’ALYA EST-ELLE EN MARCHE ?

 

 

L’Alya, ou le retour en Israël, tente de plus en plus de juifs européens. En 2014, plus de 7250 d’entre eux, ont quitté la France et plus de 800 la Belgique.

 

Dans le reste de l’Europe, c’est ± 1% de la Communauté qui a immigré vers la Terre promise. La Terre sacrée des ancêtres.

 

Selon les dirigeants de l’agence juive, ce mouvement migratoire en provenance de l’Europe devrait encore s’amplifier dans les années à venir, le motif : l’augmentation des menaces antisémites.

 

En 2014, plusieurs milliers de menaces et actes antisémites ont été commis en Europe à l’encontre de la Communauté juive. Mais aussi à l’encontre d’autres Communautés.

 

Les analystes européens ne pas convaincus que l’immigration massive soit la bonne solution. Ces juifs sont nés en Belgique, en France, en Italie, en Hollande, en Angleterre etc… Ils aiment la terre qui a accueilli leurs parents et qui les a vus naître et c’est réciproque.

 

Même si ce qui se passe actuellement est stressant pour toute la Communauté juive, elle l’est aussi pour l’ensemble des citoyens européens. Tout quitter pour immigrer vers un paysage inconnu n’est peut-être pas la solution la plus judicieuse.

 

En Israël, l’arrivée de si nombreux européens, ne parlant pas pour la plupart l’Hébreu, aura un impact sur la vie culturelle juive. Il va falloir s’installer, trouver des logements et les nombreuses demandes vont faire flamber les prix de l’immobilier. Il faudra aussi suivre un cours intensif de langue hébraïque. Et puis, en Israël, c’est toujours un peu la guerre en permanence, avec les sirènes qui retentissent quotidiennement. Quant aux attentats et les actes terroristes, ils sont aussi monnaie courantes et probablement plus nombreux que chez nous.

 

Nulle région du monde n’a connu autant d’attentats meurtriers qu’en Israël, nulle population n’a payé un plus lourd tribut au terrorisme que la population Israélienne.

 

Benjamin Netanyahou encourage fortement cette immigration. Cet ancien ambassadeur d’Israël aux Nations Unies n’a probablement pas oublié l’époque où Philippe Moureaux, André Flahaut, Isabelle Durant et d’autres de la fine fleur politique belge ont marché en tête d’une manifestation anti-israélienne en scandant « Mort aux Juifs ». Avec plus d’une année de retard, Elio Di Rupo s’est timidement excusé sur son blog de la dérive de ces troupes et de ses alliés.

 

Même si dans les années 2008-2009, l’occupation de la bande de Gaza par l’armée israélienne (Opération Plomb Durci) en réponse à de nombreux tirs de missiles palestiniens était très critiquables, la manifestation du 09 janvier 2009 de la gauche belge qui visait symboliquement l’ensemble de toute la Communauté juive l’était encore d’avantage ! C’était heurtant et incompréhensible de voir en tête du cortège le rédacteur de la loi antiraciste, Philippe Moureaux (loi qui porte son nom).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manifestation anti-israélienne du 09 janvier 2009

En tête du groupe, Philippe Moureaux ( rédacteur de la loi antiracisme,)

et André Flahaut (Ministre de la défense Nationale)

 

Pour conclure, espérons que les autorités Israéliennes n’ont pas le projet d’installer la pacifique population d’européens juifs, qui n’a pas l’habitude de porter les armes et de s’en servir, dans la bande de Gaza.

 

Pour information :

 

Alyah, agence juive pour l’Alyah en Israël

Maurice Sosnowski, président du comité des coordinations des organisations juives en Belgique (CCOJB)

 

Léon Roufosse

www.objectifsecurite.be Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved