Quartier Léopold

Objectif Sécurité

 

QUARTIER LEOPOLD

Délit d'initié, blanchiment d’argent ou spéculation immobilière ?

Un avocat liégeois acquière rue de la Madeleine un immeuble dont les étages sont inhabitables pour une somme avoisinant les 300000 €.

Il conserve dans les lieux le locataire du rez-de-chaussée qui est protégé par un bail en béton. Une clause particulière qui a échappé à la vigilance de l’acheteur.

Très rapidement, l’avocat liégeois cède l’immeuble à une société immobilière qui en quelques semaines lui donne une plus-value avoisinant le million d’euros.

Reste le gênant locataire et son bail en béton. Pour s’en débarrasser, l’agence immobilière use de nombreuses pratiques illicites, dont la menace et l’intimidation. Tout est mis en œuvre pour le forcer à quitter les lieux sans aucune indemnisation. L’intimidation va jusqu’à lui interdire l’accès aux caves situées sous le magasin qu’il exploite. Caves qu’il a restaurées à ses frais et où il y a fait installer une nouvelle installation électrique aussi à ses frais sous la guidance de l’ancien propriétaire.

Le harcèlement est quotidien, l’avocat acquéreur est resté le conseil de la société à qui il a cédé le bien et menace les locataires d’obtenir contre eux une expulsion rapide s’ils font intervenir un avocat ou font appel à la justice.

Légalement l’avocat acheteur ne peut rester ou devenir le conseil de l’agence immobilière à qui il a revendu l’immeuble. Il y a bien sur conflit d’intérêts.

D’autres sinistrés seraient dans la même situation.

Décidément, ce sinistre arrange beaucoup de monde. Comprenne qui pourra !.

 

Léon ROUFOSSE

www.objectifsecurite.be Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved