Syrie Information ou désinformation

Objectif Sécurité

 

Syrie : information ou desinformation ! (05/09/13)

Bachard el-Assad est un médecin formé en Angleterre. Il est habile et a acquis des réflexes occidentaux. Il sait que si il a recourt à des armes chimiques, son image dans le monde entier va en souffrir et que cela le conduira inévitablement à sa perte.

 

Plutôt que de partir aveuglément en guerre sur base de preuves peu solides, il faut se poser la question ; A qui profite le crime ? , aux USA, à la France, à Israël, aux Frères musulmans mais probablement pas au régime syrien.

Souvenez-vous de l’Irak, l’administration Bush avait certainement plusieurs raisons pour envahir l’Irak. Tout reposait sur une seule source connue sous le nom de code Curveball qui attestait qu’Hussein possédait des armes chimiques, bactériologiques et même nucléaires. Il n’en était rien, pourtant une habile instrumentation des medias a persuadé l’opinion publique mondiale qu’Hussein possédait assez d’armes de destruction massive pour détruire toute la planète.

Bush, la CIA, la NSA trompaient le monde en envahissant l’Irak. Ils mettaient en pratique le projet Yinon qui doit conduire dans un avenir proche à la recomposition du Moyen-Orient.

 

Ne soyez pas si naïfs, l’Amérique pousse au départ tous ceux que le monde considère comme des dictateurs, elle ne le fait pas parce que ce sont des dictatures, mais parce que leur gestion finit par gêner les intérêts stratégiques et économiques de l’Amérique.

Les USA se sentent investi d’un rôle de gendarme pour faire accepter et respecter ce que Clinton, Reagan, Bush, Obama et même Jean-Paul II ont qualifié de Nouvel Ordre économique mondiale.

 

Un exemple pour démontrer comme cela est facile de manipuler l’opinion publique.

Le 13 décembre 2006, la RTBF interrompit ses programmes pour annoncer que la Flandre venait de proclamer son indépendance. L’émotion fut intense dans tous les pays. Une succession de communiqués aggrave le climat, la RTBF annonce le rattachement de la Wallonie à la France, le départ précipité du Roi, les frontières fermées, des émeutes etc…..

En fait, l’émission « Bye, bye Belgium » n’était qu’un canular de mauvais goût, mais il prouve combien Monsieur et Madame tout le monde est manipulable et que les medias peuvent faire avaler n’importe quoi à n’importe qui.

Alors prudence, restez objectif, ne croyez pas tout ce que dise les medias subsidiés.

 

 

 

Léon ROUFOSSE

www.objectifsecurite.be Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved