Les points vitaux du dos

Section 1

Cours belge de Self-défense

POINTS VITAUX DU DOS

 

Les points vitaux dans le dos sont nombreux et, s'ils sont frappés durement, les effets seront associés selon leur niveau aux organes annexes

 

1) SOMMET DU CRANE

Le point à frapper est situé au sommet du crâne, à la suture des fontanelles avant et arrière des os crâniens.

Un coup important sur ces peints avec un objet contondant, matraque, bouteille, occasionne à chaque fois une fracture du crâne.

Point difficile à atteindre avec nos armes naturelles.

K.O. instantané si frappé avec un objet dur.

 

2) - 3) COLONNE VERTEBRALE (Cervicale, dorsale. lombaire)

Il est à noter que toutes les vertèbres constituent chacune un point vital. Un coup peut provoquer l'évanouissement, la paralysie ou la mort.

En haut de chaque côté de la colonne vertébrale, se situent 2 points. Un coup sur un de ces points provoque la perte de conscience, par répercussion sur les poumons et sur le système cérébro-spinal avec trouble ou arrêt de la respiration.

Ces points peuvent être attaqués du pied, du poing et même du coude si l'adversaire est penché vers l'avant.

 

4) NUQUE ET COLONNE CERVICALE

C'est le fameux "coup du lapin" ou encore "du père François". II se situe derrière la tête.

Le point idéal à frapper se trouve entre la 3 ième et la 4ième vertèbre cervicale. La septième vertèbre dorsale est également très sensible. II est à noter que toutes les vertèbres cervicales sont très sensibles à tout coup.

Une attaque portée en force sur n'importe quelle vertèbre cervicale peut tuer ou provoquer l'impotence par paralysie ou par répercussion sur les centres nerveux.

Ces points sont faciles à atteindre avec le sabre de la main, le revers du poing, le poing en marteau.

La perte de conscience est quasi immédiate.

 

5) CINQUIEME ET SIXIEME DORSALE

Entre la cinquième et la sixième dorsale se situe un point vital.

Un coup provoque la perte de conscience par effets associés sur la moelle épinière et l'aorte, le cœur et les poumons avec paralysie et arrêt de la respiration.

Ce point peut être attaqué avec le pied, le genou ou le poing.

 

6) - 7) ONZIEME VERTEBRE DORSALE

De chaque côté de la onzième dorsale se situe un point vital.

Un coup provoque un choc rénal grave avec chute de tension et ralentissement de la circulation, et choc nerveux par effets associés sur la moelle épinière pouvant conduire rapidement à la mort.

 

8) REGION LOMBAIRE

C'est le bas de la colonne vertébrale.

Un choc sur une de ces vertèbres spécialement la première et la quatrième, provoque des lésions très graves de toute la moelle épinière et perte de motricité des jambes, avec évanouissement et parfois mort.

 

9) COCCYX (vertèbres sacrées ou coccyx)

C'est le point le plus bas de la colonne vertébrale. Un très léger choc à cet endroit provoque une lésion grave de toute la moelle épinière avec traumatisme cérébral grave, paralysie, perte de motricité, évanouissement et mort. Ce point peut être frappé très facilement du pied, du genou et du poing. Cet endroit doit être réservé au cas de danger extrême.

Un léger coup risque d'entraîner une invalidité grave et un coup sec entraînerait la mort à plus ou moins brève échéance.

 

10) PLIS FESSIER

Un autre point vital très important du dos se situe à l'intersection de la fesse et de la partie supérieure de la cuisse. Un coup à cet endroit peut provoquer des lésions du nerf sciatique, des douleurs abdominales intenses.

Son attaque est presque réservée au pied - coup de pied remontant

 

11) CREUX POPLITE DU GENOU

Attaqué du pied, et en force, ce point provoquera des difficultés motrices graves du membre atteint et met votre adversaire hors de combat.

 

12) MOLLET

Frapper le mollet d'un coup de pied en pointe provoque une très vive douleur et parfois des difficultés motrices de la jambe atteinte.

 

13) TALON D'ACHILLE

Un bon coup de pied sur le tendon d'Achille peut conduire à l'évanouissement tellement la douleur est vive. La douleur remonte dans toute la jambe.

Chez certains la mort peut même survenir par état de choc et réaction nerveuse.

Point à attaquer du pied, surtout si on possède de bonnes chaussures.

 

II y a de nombreux autres points vitaux; je me suis limité volontairement aux plus faciles à atteindre et à meurtrir.

 

Retenez que quand vous visez une région du corps où il y a un organe tel que : le cœur, le foie, base du cerveau, testicules, etc.  ces régions étant terriblement sensibles et vulnérables, je vous conseille fortement de ne les viser que lorsque vous aurez à faire à un adversaire armé, ou que vous aurez à faire à plusieurs adversaires. En un mot, ne les viser que si vous sentez que vous avez à craindre pour votre vie ou celle d'un de vos proches.

 

N'estropiez pas impitoyablement un adversaire qui veut seulement vous taquiner un peu. A vous de savoir juger si vous êtes vraiment en danger ou si vous êtes en face d'un plaisantin.

N'oubliez pas ce que vous risquez en cas

de bagarre.

 

Alors, encore une fois prudence et sang froid surtout pour les dames qui auront étudié ce cours. Inutile de causer un mal irréparable à un individu qui aurait seulement des intentions un peu trop galantes et pas du tout méchantes, au contraire...!!!

Ces points doivent vous devenir très familiers. Vous devez absolument pouvoir les localiser sous n'importe quel vêtement. La réussite de votre contre-attaque dépend souvent de votre parfaite connaissance de l'endroit où porter les coups frappés.

 

 

www.objectifsecurite.be Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved