TECHNIQUE DES POINGS

Section 1

Cours belge de Self-défense

TECHNIQUE DES POINGS

 

- Utilisation du poing à l’occidentale

 

Dans notre société occidentale, le poing est l’arme naturelle la plus employée.

 

Les Européens utilisent presque toujours les poings à la façon des boxeurs, ce qui fait souvent durer le combat.

En cas d’agression, il faut trouver le moyen de vaincre son adversaire le plus rapidement possible. Il y a de nombreuses façons d’utiliser les poings.

 

Tous les endroits repris dans les techniques de mains peuvent être frappés avec le poing.

 

On peut frapper comme les boxeurs, boxe anglaise. Ce sont les coups les plus utilisés chez no

 

- Le poing à deux kentos ou poing karate

 

On frappe avec les deux premiers kentos à tous les niveaux et dans toutes les directions.

 

 

Un poing bien dur est obtenu en enroulant les doigts un par un contre la paume, le tout maintenu correctement par le pouce. On frappe avec le devant du poing les deux premiers kentos.

 

- Le poing à demi ferme

 

On frappe avec l’articulation proéminente de l’index et du majeur. Utilisé au niveau d’un larynx et du plexus.

 

 

 

Permet des coups à la gorge, au plexus. Les coups donnés avec le poing de cette façon sont très douloureux. Par exemple sur la pomme d’Adam, cela entraîne la mort dans les minutes qui suivent..

 

Les coups de poing à demi fermé, donnés en remontant sous le nez entraînent également la mort.

 

 

 

- Le poing à revers

 

Le poing présenté de cette façon est très dur et très efficace.

Un coup de poing à la tempe ou entre les yeux, juste à la fin du nez, au-dessus, a des effets désastreux.

 

Le coup de poing à revers s’utilise à tous les niveaux et dans tous les sens.

 

 

- Le poing marteau

 

On frappe avec le côté extérieur du poing. La même partie que celle employée pour le sabre de la main.

 

On frappe comme un marteau en attaque sur tous les niveaux, surtout de haut en bas.

 

 

Ecrasement du nez, coups tournant à la tempe, blocage et déviation du coup extérieur.

 

 

 

- Le poing au doigt avancé

 

La jointure du doigt du majeur est avancée de façon à atteindre les points vitaux. Les coups donnés de cette façon sont très destructeurs et souvent mortels si le point vital visé a été touché. Frapper quelqu’un à l’œil de cette façon est le rendre borgne.

Articulation du majeur proéminente. On frappe de cette façon les yeux, à la gorge, au plexus et sur tous les points vitaux.

Articulation de l’index proéminente. Permet des attaques avec une grande décision aux yeux, au plexus, à la gorge, au cou.

 

 

www.objectifsecurite.be Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved