VOITURE ELECTRIQUE LA GRANDE MANIPULATION CHINOISE

Section 4

Centre de recherches d'informations et de documentations sur la vie dans le monde


ebenart/Shutterstock / ebenart

Photo stringer. Reuters

VOITURE ELECTRIQUE : LA GRANDE MANIPULATION CHINOISE


La décision de la Communauté européenne d’abaisser de 40% la moyenne de CO2 pour 2030 oblige toutes les grandes marques de constructeurs automobiles à investir massivement dans la voiture électrique et à envoyer à la trappe les milliards d’euros qui ont été investis dans la recherche pour les moteurs thermiques.


Une politique économique et écologique très brillamment orchestrée : d’une part, on se dote à bon compte d’une conscience environnementale. De l’autre, on développe le marché des véhicules neufs prétendus à tord propres et non polluants.


Ce sont les chinois qui applaudissent et rigolent. Leurs diplomates ont réussi la grande manipulation des cerveaux des politiciens européens et les ont convaincus de prendre cette irresponsable décision du tout électrique « Promouvoir l’usage du gaz naturel ne leur est mêmes pas venu à l’esprit ».


Ils ne peuvent pourtant pas ignorer que la fabrication des batteries en particulier des voitures électriques en général nécessite des indispensable matières premières. La Chine dispose d’un quasi-monopole sur ces matières premières indispensables à la fabrication des batteries équipant les voitures électriques.


En conclusion, après avoir été liés pendant plus de 100 ans aux pays producteurs de pétrole, nous voilà donc pieds et poings liés aux Chinois et à leurs humeurs.



Léon ROUFOSSE

KOLWEZI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO –  Un « comptoir » chinois

www.objectifsecurite.be                                                                                                Email : objectif_securite@hotmail.com

Copyright 2013 © All Rights Reserved